04 76 38 95 84 chaleurbois38@orange.fr ZI La Gloriette – 38160 Chatte
logo chaleur bois

Nos conseils pour bien utiliser votre poêle à bois

Conseils d’utilisation, astuces, types de combustible à privilégier, modes de stockage… Nous sommes heureux de partager avec vous notre expérience et nos compétences. Se chauffer avec un poêle à bois ? Rien de plus simple !
Choisir son combustible :
  • Bois sec : le bois trop humide peut endommager et réduire la performance de votre poêle à cause de la condensation de la vapeur d’eau.
  • Bûches condensées : faciles à allumer, les bûches condensées apportent de belles flammes avec peu de cendre, grâce à leur faible taux d’humidité. Equivalant à 4 bûches de bois secs, les bûches condensées permettent également de faire des économies.
  • Granulés : fabriqués à partir de sciures comprimées de bois résineux, les granulés de bois (ou pellet) présentent de nombreux avantages. En effet, les poêles à granulés sont faciles d’utilisation : une réelle autonomie avec une alimentation automatique, une régulation de la température et la possibilité de programmer le départ du feu. Plus faciles à stocker que les bûches ; ils sont également très économiques.
  • Les bonnes essences de bois : ce sont les feuillus durs, comme le noyer, l’orme, le charme, le chêne et surtout le hêtre qui permettent d’avoir les plus belles flammes. Attention aux essences de bois résineuses comme l’épicéa, le pin et le sapin : elles peuvent projeter des étincelles et former de fines cendres volatiles à l’ouverture de la porte du foyer.
  • Combustibles à éviter : en plus de provoquer de mauvaises odeurs, la combustion de substances non autorisées est dangereuse pour la santé et polluante. Il est déconseillé de brûler dans son poêle à bois :
    – le bois humide (humidité résiduelle supérieure à 20%)
    – le bois verni, laminé ou imprégné
    – le bois traité avec des produits de préservation
    – les ordures ménagères
    – les briquettes de papier
    – les liquides inflammables, pâtes et gels combustibles
  • Le petit bois est à privilégier pour démarrer le feu. L’allumage du feu dans un poêle à bois est beaucoup plus facile qu’avec une cheminée. Voir la vidéo ci-contre « comment allumer son feu «  top down fire ».
Ramonage
Le ramonage des conduits des poêles à bois par un ramoneur est obligatoire 1 à 2 fois par an. Par ailleurs, un mauvais ramonage apporte des risques d’incendie, des formations de bistre (goudron) et des risques d’intoxication au monoxyde de carbone.
>> En savoir plus sur notre partenaire FOUDRAZ Ramonage, ramoneur qualifié,

Stockage
Vous pouvez stocker votre bois sur plusieurs années, deux ou trois ans par exemple. Le lieu de stockage doit être ventilé et si possible ensoleillé. Laisser un espace d’une dizaine de centimètres entre les piles de bois et privilégiez les bûches coupées en quartiers. En revanche, le stockage des granulés doit se limiter à la consommation annuelle.

Vidéo